Nouvelle à bord

présentation sur le forum du Parti Pirate http://partipirate.org/

Puisque c’est l’usage et afin de vous rassurer sur mon humanité, autant que de mon humanisme, je viens me présenter ici en quelques mots.

jeanneargall

Loin de moi l’idée de vous infliger le récit de mes jeunes années, je vous laisse le soin d’imaginer ce qui vous semblera plausible. J’admets par contre que certains détails de mon existence méritent d’être mis en lumière et a contrario, certains autres doivent rester dissimulés, la discrétion étant nécessaire à ma propre sécurité. Tout ce qui sera révélé ici ne pourra pas être prouvé par qui que ce soit d’autre que l’un des membres de ma famille ou par moi-même.

Je tiens mon nom Ar Gall d’une vieille famille de Bretagne à laquelle il fut donné pour témoigner de la vaillance de ses fils. Force et courage, mais également ôpiniatreté, pour ne pas dire obstination, furent les qualités de mes ancêtres en ligne mâle. Il n’a jamais pu être prouvé que leur nom fut mêlé de près ou de loin à ceux des flibustiers des côtes nord de Bretagne. De tout temps, les ArGall furent aussi des taiseux. Comment ils vinrent à vivre en Enfer puis à en sortir, est une autre histoire.

Quant à mon prénom il passa de mère en fils et de petite-fille à arrière-petit-fils du côté maternel de ma famille depuis la fille secrète, Jeanne, d’un certain Jean qui vécut au premier siècle sur une île de la Méditerranée et qui fut compagnon d’un prophète. C’est ainsi qu’il fut porté au XIVème siècle par Jeanne de Belleville, dite la Lionne sanglante, piratesse bretonne dont la spécialité fut la course aux navires de commerces français. Elle fit cela pour se venger du roi de France Philippe Le Bel qui avait fait décapiter son deuxième époux. Jeanne eut de nombreux enfants de ses quatre ou cinq mariages, français, bretons et anglais. L’un de ses fils, Olivier de Clisson, dit le Boucher, acquit la célébrité en devenant connétable de France, c’est-à-dire chef des armées royales. Il avait pourtant combattu dans sa jeunesse l’autre breton, également passé du côté français et le précédant dans l’illustre fonction de connétable, le fameux Duguesclin. Cette branche de la famille est considérée comme traitresse.

Du côté féminin, ma famille descend ensuite de Joan, une fille naturelle que Jeanne la Lionne eut en Angleterre et qui fut l’arrière-trisaïeule d’un autre John, célèbre en piraterie lui aussi. Il s’agit du capitaine John Avery qui s’octroya le titre de roi des pirates au début du XVIIème siècle, celui-là même qui construit une démocratie pirate utopiste sur l’Île de Madagascar.

« Nous fûment un peu contrariés en découvrant qu’il y avait à bord du premier navire canons et soldats en nombre tel que, s’il avait été manoeuvré par un équipage anglais, sa force de combat lui eût assuré le dessus face à deux bateaux tels que les nôtres. »

« Nous nous demandions comment les aborder et, pour ce faire, comment les prendre par le travers ; mais, tombés à leur portée faute de vent, nous leur envoyâmes une belle bordée, et la panique que cela provoqua à bord nous prouva qu’ils étaient terrorisés. » (Capitaine John Avery, roi des pirates et faux roi de Madagascar, pérégrinations et piraterie, en deux lettres écrites par lui-même, archives familiales)

Mes propres navigations débutèrent il y a maintenant une dizaine d’années. Mon premier pseudo fut celui de na-ive dont je garde toujours des traces de noobisme. A ce jour je conserve essentiellement six avatars, dont un seul est représenté par des cellules biologiques IRL, bien que j’ai animé jusqu’à neuf personnages de concert. Surtout en période d’élections. Dès les premiers surfs sur les vagues d’internet je me suis plût à combattre sur divers fronts pour la défense de l’humanisme. D’abord contre le racisme en prônant l’échange culturel dans le domaine des arts. Puis à travers des combats (pacifiques !) contre la guerre, pour la liberté d’expression et pour la défense de l’environnement, j’ai silloné un grand nombre de forums, blogs, sites et plateformes de l’espace liquide d’internet. Il m’est arrivé aussi d’animer passagèrement des communautés et de créer ou de soutenir des évènements sur les sujets précédemment cités. C’est ainsi que j’ai croisé nombre d’entre vous ici et là, sous divers noms.

Je rejoins le Parti Pirate avec un projet précis en tête, mais tellement fantastique que je préfère ne pas en parler maintenant. J’espère pour ce faire contribuer autant qu’il me sera possible à l’édification d’un véritable parti politique d’ici aux prochaines élections présidentielles en France.

« Madame, ne craignez rien. Nous sommes des maroufles et des rustres, mais aucun de nos hommes ne vous fera de mal ni ne vous touchera. Je serais votre gardien et votre protecteur. Nous sommes en quête d’argent, assurément, et nous prendrons ce que vous possédez, mais vous n’avez rien d’autre à redouter de nous. » (Capitaine John Avery)

A certains égards je possède quelques miettes des défauts et qualités de mes aïeux, auquels ils convient d’ajouter la modestie et un goût prononcé pour la lecture, l’histoire et l’affabulation.

Au plaisir de rejoindre la Piraterie du XXIème siècle à vos côtés, hissez haut !

Nota :

1°) je ne suis pas un bot, j’arrive à résoudre presque tous les captchas

2°) l’image de mon avatar est un autoportrait flatteur à peine retouché sur gimp

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s