Plus je t’embrasse

Ta peau est douce comme celle d’un enfant
Elle a des parfums troublants
Ton baiser de mousse, plus chaud qu’un ciel
d’été,
Me remplit d’exquises voluptés !
Plus je t’embrasse
Plus j’aime t’embrasser !
Plus je t’enlace
Plus j’aime t’enlacer !
Le temps qui passe
Ne peut rien y changer :
Mon cœur bat
Quand tu t’en vas,
Mais tout va bien
Quand tu reviens, car…
Plus je t’embrasse
Plus j’aime t’embrasser !
Je ne peux m’en lasser
Et j’en ai tellement envie
Que j’oublie tout dans la vie
C’est insensé
C’que j’aime t’embrasser !
La nuit je rêve de baisers profonds
Profonds et surtout très longs
Le jour qui se lève découvre le frisson
De mes lèvres posées sur ton front
Plus je t’embrasse
Plus j’aime t’embrasser !
Plus je t’enlace
Plus j’aime t’enlacer !
Le temps qui passe
Ne peut rien y changer :
Mon cœur bat
Quand tu t’en vas,
Mais tout va bien
Quand tu reviens, car…
Plus je t’embrasse
Plus j’aime t’embrasser !
Je ne peux m’en lasser
Et j’en ai tellement envie
Que j’oublie tout dans la vie
C’est insensé
C’que j’aime t’embrasser !

Publicités

Le Manifeste du hacker (1986) #pdftribute Aaron Swartz – Framablog

See on Scoop.itLibertalia

Un certain nombre de textes tournent actuellement sur le Net suite au décès d’Aaron Swartz. Parmi eux on trouve « La Conscience d’un hacker » (ou « Le Manifeste du hacker »)

Jeanne ArGall‘s insight:

Vous construisez des bombes atomiques, vous financez les guerres, vous assassinez et trichez, vous manipulez et vous nous mentez en essayant de nous faire croire que c’est pour notre propre bien… et pourtant c’est nous qui sommes les criminels.

Oui, je suis un criminel. Mon crime est celui de la curiosité.
[…]

Je suis un hacker, et ceci est mon manifeste.

See on www.framablog.org